Mexique Chiapas 10 52O km
-

Après avoir franchi la frontière à la Mesila, je suis de nouveau au Mexique dans la région du Chiapas, mais cette fois je le traverse par les montagnes. Les cols sont hauts et très longs mais à chaque fois j’ai des superbes vues sur les vallées.

Au Mexique pour mener les révolutions il y a eu Zapata, Pancho Villa dans le territoire du Chiapas ce  fut le commandant Marcos. Aujourd’hui la lutte est terminée, mais dans certains villages l’état n’est pas le bien venu.

Le Canyon du Sumidero.

Les falaises sont très impressionnantes vue d’en bas. Certaines mesurent plus de 600 mètres. Pour la baignade s’abstenir le fleuve est infesté de crocodiles dont certains avoisinent les 5 mètres!!! 
La cascade du Sapin de Noel.

Euh on peut changer de plage?? l’accueil n’a pas l’air très amical ici. ( juste derrière la souche) 
Après avoir navigué dans le Canyon du Sumidero, je prends de la hauteur une ascension de 22 bornes avec mes 70 KGS en fin de journée les kilomètres se font sentir!!!
Il pleut lors de l’ascension cela donne un arc en ciel dans le Canyon.

Papillon de nuit XXL.

Au petit matin le Canyon est comme moi dans la brume.

Mais qu’est ce donc?? une machine à fabriquer les tortillas. 

Au retour de Chiapas de Corso une montée assez longue m’attend. 4h30 de moulin à café pour voir le sommet.
San Cristobal de las Casas ville perchée dans les montagnes du Chiapas à plus  de 2100m.

Un dédale de ruelles aux façades colorées.

La pluie torrentielle chasse en quelques instants les villageois.

Village de tôles entre le gris du ciel et celui des tôles, celui du ciel est bien plus rayonnant.

Ah je retrouve enfin ce que j’aime tant la piste.

L’amour des pistes me conduit vers des villages éloignés de tout. Je traverse des villages où les hommes sont vêtus de simple pagnes et les femmes de robes bien typiques.

Trouver un endroit tranquille pour passer la nuit n’est pas toujours facile car ici le moindre recoin est utilisé pour planter le maïs. En toute fin de journée je trouve ce petit coin au sommet d’une butte, les bras vont travailler un peu à transporter là haut mes sacoches.

Une merveille de la nature la cascade ou les cascades d’Agua Azul.

Palenque une cité maya prestigieuse au milieu de la jungle, bien plus petite que Tikal au Guatemala mais seulement 10% on était mise à jour.
Le palais royal, tout un système de ventilation a été réalisé pour rafraîchir l’air suffocant. 
La Tour d’observation. 
Le calendrier Maya

Beaucoup de temples s’érigent au milieu de la jungle.
Dans la jungle on estime qu’il reste au moins mille structures recouvertes par la végétation. 
Le monde est tout petit. Au Panama j’avais rencontré Abel avec qui j’ai parlé de mon voyage lors d’une soirée. Surprise en descendant de la cité Maya on m’interpelle Eh tu es le cycliste qui fait le tour du monde pour PLAN je t’ai vu à la Télé au Guatemala. Eh çà me fait plaisir de te revoir l’ami.

Chargé comme je le suis parfois je ressemble à un tracteur, lorsque la route est étroite çà bouchonne derrière moi.

Coucher de soleil, il est pas mal mon hôtel mobile, non????

Je ne sais pas si le curé ne sait pas tromper entre les hosties et des pilules magiques, mais c’est pas très clair  tout cela!!!!!

Pour éviter l’autoroute vers Campeche je prends quelques pistes de terre rouge.

Drapeau de prières tibétaines au vent, les jambes tournent vers la cote du Golfe du Mexique.

Ah il reste tout cela!!!!! mais çà c’est le chemin le plus court pour Cancun mais avec moi il y a quelques détours en plus. Donc je sais ce qu’il me reste à faire. Appuyer sur les pédales.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Événement à venir
Pas d'événements à venir
PLAN International
Facebook Google+ Google+ Google+