Guatemala 10 044 km (3 éme partie)
-

Je ne pensais pas passer aussi rapidement la frontière du Guatemala mais un vent favorable m’aura poussé vers ce pays pour la troisième fois.

De l’autre côté du pont je rencontre Milo, je lui demande s’il ne connait pas un endroit tranquille pour planter ma tente pour la nuit. Il me propose de rester chez lui et d’utiliser son bureau. Toujours aussi chaleureux l’accueil des guatémaltèques.

La route vers la capitale s’élève et s’élève lentement.

En plein effort.

Campement dans une forêt de pins sur les hauteurs de la ville. Tranquille!!!
Par contre le lendemain heureusement que je suis en vélo une quinzaine de kilomètres de bouchons pour descendre vers la ville. Seance slalom.

Guatemala City et son million d’habitants.

Vue du Volcan Fuego.

Au Salvador j’avais du changer mon axe de pédalier.Il aura bien fonctionné la première journée avant de prendre du jeu. Une seule solution un bout de ficelle m’aura permis de combler le jeu et de parcourir la centaine de bornes pour trouver un vrai mécano.

Le marché aux couleurs de Guatemala.

Mauricio le gardien d’un parking me garde mon vélo pendant ma visite du centre

Il y a sur un petit vélo sur la route, aussi petit soit il nous ne demandons qu’une chose…
Juste un plus de respect.
Dans la Guatemala il y a une plaque commemorative de CASA ALIANZA sur un trottoir en memoire d un jeune de la rue qui a ete assassine par des policiers simplement pour avoir dormi sur le trottoir!!!!!! impensable mais vrai.

Eh oui ici aussi les chèvres occupent le madacam.

La Petite Rose des Vents prend la pose sur la grand place.

Repas avec Maria au marche.
Durant mon sejour a Guatemala je suis heberge par la famille de Lorena et par….
Maria Nina et Graeme
Sortie de la ville j ai 350 kilometres de montagnes a franchir pour atteindre le Chiapas.

Seance photo sur la route du Mexique, suite a mon passage a la TV pour PLAN je suis reconnu avec mon drapeau PLAN. On m’offre de la nourriture et des boissons!!! incroyable mais pour moi le plus important ce n’est pas mon image mais que l’on parle de PLAN et des enfants.
Vu des volcans et du Lago Atitlan que je n’ai pas eu le temps de voir. 

Traversee d un village au pìed du col Alaska.

Je commence a grimper le col Alaska et une pluie diluvienne tombe, la route se transforme en une riviere qui charrie detritus, boue, pierres etc un veritable slalom. Il y aura plusieurs accidents et un camion qui finira au ravin!!!
Sans commentaire!!!!
Au bout du chemin un endroit tranquille pour passer la nuit et surtout me secher.
Je campe au sommet du col, le point culminant de la Panamercaine, il fait froid et je suis content de me cuisiner ce repas pour me rechauffer.
La partie finale vers la frontiere est une tres longue descente dans une vallee encaissee.

Un peu de repos pour mes jambes.

Par dessus les nuages.
Dernier village du Guatemala La Mesilla avant la frontiere. L’avant dernier village  La Democracia qui porte bien son nom me restera graver. Je n’ai jamais vu autant de polices, de soldats et des forces speciales pour controler les vehicules peut etre 200 300!!!! et moi pour une fois je passe tranquillement sur mon deux roues sans etre controler.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Événement à venir
Pas d'événements à venir
PLAN International
Facebook Google+ Google+ Google+