Costa Rica 5534 km (1 ére partie)
-

Un tampon s’ajoute au passeport avec le passage au Costa Rica. Un passage de frontière exotique puisque je remonte en barque la rivière Frio durant 3/4 d’heure, je débarque en fin d’après midi à Los Chiles. Je ne m’attarde pas dans moins d’une heure il fera nuit et je dois me trouver un camp pour la nuit. Un éleveur de bétail me proposera un coin de pâture.

Je me dirige vers le Sud, en traversant les plantations d’oranges, d’ananas, de cannes à sucres.

Les ananas sont à porter de mains. 
L’agriculture est une grande force économique du Costa Rica. Une grosse averse tropicale me pousse à rentrer sous un vaste hangar où j’assiste à une vente de bétail. Cela fonctionne comme une vente aux enchères.
Toujours de beau serpent  sur le bord de la route !!!! 
La partie atlantique du Costa Rica est l’une des plus arrosée ce qui explique pour cela et si  vert. J’ai l’impression de pédaler en Suisse.
La première étape costaricaine s’achève, j’arrive à San Miguel en fin de journée. Il tombe des cordes je me mets à l’abri, Freddy et sa famille arrivent et me proposent de rester chez eux pour la nuit. 

Freddy, Heidi, Valérie et Ricardo, une superbe famille qui m’ont accueilli avec le coeur sur la main. 

La vallée de San Miguel sous la grisaille c’est comme çà 11 mois de l’année!!!
J’hésite le bus ou le vélo pour gravir le col….  

le choix est vite fait malgré les 28 bornes de montée et les pourcentages monstrueux pas question de d’opter pour la facilité. 
Les efforts sont récompensés par des superbes paysages et des immenses cascades. 


Les pourcentages du col qui mène vers le parc du Poas sont parfois extrêmes et je dois me battre pour monter mes 70 kgs (de charges). 28 kms soit 3h30 d’efforts.
Ah les jolies rampes.

Plantation de café costaricaine. 
San José je suis hébergé par Jorge, le cousin de mon ami  Félipe. 
Ma chambre ou agence de voyage.

Félipe , Julie et Jorge. 
Sur la route de Cartago je dois franchir un péage… gratuit pour les vélos!!! 
Le dimanche matin aussi au Costa Rica c’est vélo j’en profite pour prendre un peu les roues. 

Ascension du paso Victoria. 
Village coloré de montagne. 
Ma cuisine au fond de la jungle.

Ma maison de campagne Robens.

Hum la journée s’annonce pluvieuse!!!!

Je compte pas le nombre de rivières que je franchis au risque de m’endormir sur le vélo.

L’hiver en Amérique Centrale c’est la saison de la pluie, la différence avec l’été les températures sont moins élevées mais 100% d’humidité c’est comme pédaler dans un sauna. Rien que regarder mon vélo je transpire.

Côte des Caraibes où Christophe Colomb posa les pieds il y a quelques siècles. 
D’autres ont voulu l’imiter mais ils y ont posé la cale…. l’équipage patiente sous un abri de fortune!!!!!
Une nuit sur la plage près de Puerto Viejo et en prime superbe coucher de soleil. 
En route vers le Sud et Sixaola point de passage vers le Panama.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Événement à venir
Pas d'événements à venir
PLAN International
Facebook Google+ Google+ Google+