Campeche / Yucatan 11382 km
-

Je longe la côte du Golfe du Mexique pour remonter dans la péninsule du Yucatan. 
Les jambes prennent l’air. 
Des longues plages de sable blanc, le problème étant qu’elles sont fortement étroites pour planter la tente. 

Sur la route de Mérida je fais un petit crochet pour aller visiter la ville coloniale de Campeche. Après tout je ne suis pas à 100 kilomètres!!!!

Ruelles étroites pour la chaleur. J’aime vagabonder au sein de ce type de ville coloniale.

A Campeche je passe la nuit seul dans un petit hostal, vaut mieux qu’il n’est pas plusieurs cyclistes dans la chambre sinon on n’ouvre plus la porte!!!! 
Un S qui veut dire SIMON. 

La Grande Pyramide de la cité Maya d’Edzna.

La Place Centrale vous pouvez imaginer la grandeur de la construction en regardant le Maya sur la pelouse.

Vue de hauteur.

Bas relief gravé.

Mangues, lichis, raboutan, ananas, papaye, melon, fruit de la passion cela va me manquer.
Eh amigo tu n’as pas une goutte à boire!!!!
Sortie par la grande porte du Campeche pour l’état du Yucatan.

Cité maya de Bakal.
Maison typique maya dans les villages que je traverse. L’avantage des toitures en chaume de palmier c’est la fraîcheur par rapport aux affreux toits de tôles.

Fin de journée, objectif trouver un endroit tranquille pour passer la nuit.S’éloigner de la route principale en prenant une piste. 

Dans le bush la machette est obligatoire pour défricher afin d’éviter de perforer la tente et pour mieux voir les serpents. 
Déchargement de la monture.

Installation finale et la cuisine et sur le feu. Ce soir ça sera hachis parmentier façon camping.

En traversant cette partie du Yucatan je sais que cette zone possède une multitude de cénotes. Le problème est de les trouver. Sur la route je rencontre un Maya qui part couper du bois il m’indique où il y a en une.
Au fond d’une grotte un bassin à l’eau cristalline d’une vingtaine de mètres carrés pour nager.
Soleil levant sur la cathédrale de Mérida.

Je me prends une vraie journée de repos la dernière remonte au 3 avril !!!!!

En mettant cap au Nord, je longe d’immenses salines.

D’un côté les Caraibes de l’autre les salines et d’immenses groupes de flamands roses.

Pause fraîcheur avec ma coco.
Voila pourquoi les flamands sont roses, ils boivent de l’eau rose !!!!
Pyramide de Xcambo.

Une nuit sur la plage.

Un campement de rêve. Non?

Règle I le matin ne jamais passer près des bas côtés car les serpents après la fraîcheur de la nuit viennent chercher la chaleur de l’asphalte. Sur cette route je rencontrerai ce qu’il se fait de mieux entre couleuvre, serpent corail, fer de lance…
Yalsihon, je discute avec les locaux pour demander des infos sur la route car ma carte est très mauvaise. Chichen Itza se trouve à plus de 120 kilomètres !!! j’en ai déja 60 au compteur, je révise mes plans car c’est beaucoup trop loin.
Ne pouvant aller sur Chichen Itza, j’opte pour Ek Balaam (Le Jaguar Noir) je passe la nuit dans la jungle à quelques kilomètres du site pour être le premier dans le parc. Je vous assure que se promener plus 1h30 dans seul dans cette cité est un privilège unique.

Ek Balaam et son acropole. Le tout est incroyablement bien conservé, car la cité sous le point d’être envahie par un autre groupe maya fut entièrement recouverte de terre par les villageois. Précision cette structure mesure 31 m de haut 160 m de long et 70 m de largeur!!!!

Après avoir gravir les 120 marches de l’Acropole voici la vue panoramique.

Frise de stuc. 
Entrée du tombeau royal.
Il est rariisme de trouver une frise maya aussi grande et dans cet état de conservation.
Parfois il faut s’enfoncer assez loin dans la jungle pour trouver une cénote.

Enfin une cénote où je peux nager.Car pour les précédentes piquer une tête rimer avec perdre sa tête car elles étaient infestées de crocodiles!!!!!

Le bonheur d’écouter le silence dans ce paradis. Dans la péninsule du Yucatan, toute l’eau se trouve dans le sous sol, cela forme un immense lac dont les cénotes forment les seuls accès. Parfois les puits sont immenses ici il faut descendre une trentaine de mètres pour atteindre l’eau, la profondeur de la cénote est de 40 mètres. D’autres sont  plus impressionnantes, dans l’une entre elle la Statue de la Liberté rentre entièrement!!!!!
L’arrivée est proche…..
quelques calories de plus un 1/2 litre de yaourt avec des fruits frais hum!!!!!!!

Au bord de la jungle je me trouve ce toit ça sera parfait pour passer la dernière nuit au Mexique.
Le tour de la Petite Rose des Vents en Amérique Centrale touche à sa fin.
Cancun ville d’arrivée une ville sans âme et sans coeur, mais c’est le lieu le plus simple pour trouver un avion pour rentrer.

L’aventure se termine.Ouf il était temps d’arriver à Cancun pour mes chaussures car elles commencent à ressembler à des tongs.

Les tampons s’accumulent sur le passeport, plus d’une quinzaine de pays traversés.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Événement à venir
Pas d'événements à venir
PLAN International
Facebook Google+ Google+ Google+