Libéria, un pays en reconstruction …
-

Une nouvelle étape de mon tour du Monde, un nouveau pays : le LIBERIA,   Fondé en 1822 pour accueillir les esclaves affranchis venant des Etats Unis,  fut le premier pays indépendant d’Afrique en 1847 !   Eh oui,   plus de 170 ans d’existence mais je ne connais pas beaucoup de choses de ce pays
que je m’apprête à découvrir.

Alors en selle ….

J’entre au Libéria par la frontière de Bo Waterside où je suis accueilli par Victoria et Théo.

En compagnie de Théo, le responsable de la communication chez PLAN LIBERIA.

En route vers Tubmanburg où se trouve le premier programme d’unité de PLAN ; je découvre ce nouveau pays à l’histoire très douloureuse.

Le Libéria,  comme sa voisine La Sierra Leone, a connu une guerre civile durant 14 ans, dans les années 90, Le conflit opposa Charles Taylor ( aujourd’hui en prison à La Haye) et le gouvernement en place. Comme toujours lors d’un conflit,  les premiers à payer le prix fort, ce sont les civils. On estime entre 400 000 et 500 000 morts sur une population totale de 3 millions !!!
Le pays se relève péniblement lorsqu’en 2014 il est frappé par l’épidémie d’Ebola.
Ce virus venu de Guinée fera des milliers de morts. Au début, en raison du manque de moyens et des médecins non qualifiés pour prendre en charge les malades, l’épidémie fera un ravage.
L’évolution de la maladie chez la personne contaminée va très vite et en seulement trois jours le décès est inévitable.
Peu à peu l’aide internationale arrive avec les organisations humanitaires et la propagation du virus sera enrayée.
Le pays se trouve de nouveau les genoux au sol !!!

                                                                                       Depuis,  la vie pour les libériens reprend tout doucement son cours.

 

Comme dans la quasi majorité des pays africains, le riz est l’aliment de base. Nous sommes en plein milieu de la saison des pluies et les paysans s’activent à planter le riz  soit dans des rizières ou champs.

En brousse, les populations locales chassent tout ce qui se mange …

…et ça fini toujours dans la marmite !!! Quand les os sont petits, je sais ce que j’ai mangé !!!

La rivière se gonfle avec les pluies torrentielles.

Les berges sont adaptées pour la lessive !!!

Ce que j’aime au Libéria, ce sont les abris de bus qui me permettent d’être à l’abri des grosses pluies.

Jour de chance, je trouve 10 dollar !!! bon  je ne m’enflamme pas 10 dollar libérien c’est 4 cts d’Euro soit un litre d’eau !!!

J’arrive à Tubmanburg, une ville qui porte le nom du Président Tubman qui gouverna le pays durant 27 ans, ce qui a permis au Libéria de prospérer. Cela ne risque pas d’arriver avec le nouveau Président George Weah, un ancien footballeur ; il est au pouvoir depuis plus d’un an mais la politique et gérer un pays ce n’est pas comme un match de foot !!
Le pays s’enfonce dans la crise et les protestations montent.

Visite auprès des communautés pour les sensibiliser à l’importance de l’éducation et de l’égalité des droits des filles.

Mon objectif est aussi d’apporter un peu de bonheur à tous ces gamins.

Visite d’une famille dont la fille est sponsorisée par un parrain en Allemagne.

Moment symbolique lorsque le compteur passe à 99 999 kms !!! Ce n’est pas une course au record car cela est bien secondaire par rapport à ce que je veux accomplir en Afrique de l’Ouest …

Je remets le compteur à ZERO !!! et je suis reparti pour un tour !!!

Des minis bananes au goût extraordinaire !!!

La taille des escargots est impressionnante !!! je pense que lorsque vous en mangez un,  l’estomac est satisfait !!!

En route vers la capitale Monrovia …

… avec une escorte BLEUE aux couleurs de PLAN !!!

Mon rôle au Libéria est de valoriser et promouvoir la visibilité des actions de PLAN envers les enfants et notamment les filles qui sont les plus vulnérables.

Victoria m’accompagne au cours des différentes émissions radio.

 

Avec l’ensemble du staff de Monrovia que dirige Evelyn.

Comme les capitales précédentes, Monrovia est toute aussi chaotique pour son trafic …

 

et la gestion des ordures qui s’accumulent partout et qui génèrent de gros problèmes de santé publique.

C’est jour de marché à Monrovia, ça grouille de monde partout et…

…il me faut slalomer entre les passants et les motos qui parfois s’affalent dans la boue !!!

 

Le Libéria est l’un des plus grands producteurs de caoutchouc au monde, avec la plus grande plantation d’Hévéa (48 000 hectares) ; il a attiré les grandes multi-nationales comme Firetone ou Bridgestone qui bien sûr exploitent les ressources pour elles- mêmes !!!

Le précieux latex !!!

 

Si ce n’est pas les immenses plantations d’hévéas ce sont les immenses plantations d’huile de palmes que des compagnies malaisiennes exploitent.
Pour info,  le salaire d’un coupeur est de 45 euro par mois !!!

En route vers le Nord du Libéria,  Prochaine étape : Ganta à la frontière guinéenne.

Je me rends dans les écoles …

qui se trouvent en grande partie dans un triste état, tout comme le niveau d’éducation extrêmement bas. Comment voulez vous motiver les professeurs quand ils ne sont pas payés depuis trois mois !!!

Très original le portail d’entrée de l’église !!!

En fin de journée, le soleil est déjà couché et j’ai du mal à trouver un endroit où planter la tente alors je m’adresse à James,  le chef du village, pour avoir un endroit où dormir ;  il m’accueille à bras ouverts et me donne un espace pour la nuit. Le lendemain matin nous avons un peu plus de temps pour discuter et il me présente son vélo modifié !!!

James est aussi le gardien de l’ancienne résidence du Président Tubman…

…qui est aujourd’hui dans un abandon total !!!

 

Tout a été saccagé et pillé, sauf la bibliothèque !  …. qui s’intéresse aux livres et au savoir ???

Une route parfaite, peu de trafic et un  temps idéal …

…mais le climat change très vite  aussi…. vite un toit pour laisser passer le gros orage !!!

Comme dans tous les pays traversés, l’abattage des forêts est un véritable carnage,  que ce soit pour produire des planches de Coton Tree qui valent 3 euro ! …

…où du charbon de bois !!!

Imperméable pour les chèvres !!!

                  Au cours de mon séjour dans la région de Nimba, je vais me rendre 3 fois à Sannequillie pour des activités dans les communautés…

… ou l’accueil y est toujours super chaleureux !!!

Ah !  que j’aimerais  être millionnaire pour subventionner encore plus de projets afin d’illuminer encore plus de visages d’enfants !

L’impact pour toutes ces petites mains est très fort, j’ai une haie de garde du corps qui me conduiront au coeur de la communauté.

Tout le village est réuni pour la rencontre…

…où j’encourage les parents à envoyer tous leurs enfants à l’école,  surtout les filles qui sont toujours les délaissées.
L’éducation est le meilleur investissement pour le futur car l’éducation est la clé pour sortir de la pauvreté.
Avec un simple stylo au présent vous écrivez votre futur.

La communauté nous offrira des produits de leur récolte.

Tout se termine en beauté avec ce qu’il y a de plus beau ….

… les sourires des enfants !! et je peux vous dire que cela n’a pas de prix !

Mais le jour où je reprends la route vers la Côte d’Ivoire, ce n’est pas la même chanson et le même terrain …

L’orage de la nuit a lavé les pistes …

… et a rendu la piste chocolat fondu.  Je dois être très vigilant et maîtriser avec doigté le vélo pour ne pas me retrouver marron !!!

DUR DUR !!!

…mais heureusement la piste vers la Côté d’Ivoire s’améliore.

Dernier campement au Libéria.  Parfois c’est très dur de trouver un bon endroit pour dormir ; heureusement que j’ai la machette pour me défricher 3 m² !!!

… mais je n’en  sors jamais indemne !!! Le problème avec le climat tropical c’est que les plaies peuvent très vite s’infecter et il faut  être hyper vigilant.

Embouteillage !  si vous croyez qu’ils vont bouger !!! non non,  il faut les contourner !!!

Tout doucement,  j’approche de la frontière. Ce sont toujours des moments que j’appréhende un peu car les passages se passent plus ou moins bien selon la personne sur laquelle vous tombez.

Les points de frontières sont toujours des foyers de trafics, arnaques et corruption.

Mon séjour au Libéria n’aura duré qu’une quinzaine de jours mais,  comme toujours,  l’expérience fut intense ;  j’ai découvert un peuple qui, malgré toutes les difficultés, veut continuer d’aller de l’avant. J’aime cette volonté et c’est ma vision pour l’Afrique de demain. Dans l »immédiat, mon futur à très court terme, …c’est…la Côte d’Ivoire .

A suivre …

 



2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Événement à venir
Pas d'événements à venir
PLAN International
Facebook Google+ Google+ Google+