Brésil 5éme partie : Chapada Diamantina la fin du voyage (60 752 kms)
-

Mon arrivée à Chapada Diamantina marque quasiment la fin de mon voyage sur deux roues. A présent, je vais troquer mes pédales pour des chaussures afin de visiter l’un des plus beaux parcs brésiliens.

A Ibicoara je rencontre Narcisso qui sera mon guide pour me rendre dans la partie sud du parc.

La vie s’y écoule paisiblement comme cette petite rivière….

Jusqu’à cette magnifique chute d’eau : Buracao.

une chute de plus de 80 mètres !!!

Petit dessert maison !!! j’éprouve de plus en plus le besoin de faire le plein de vitamines car la fatigue s’installe.
Une petite étape de transition qui longe les Morros du parc (Montagnes au sommet plat).

Ici où là, il y a quelques maisons isolées au sein de ce petit paradis.

Me voilà parti pour un trekking de 35 kilomètres qui normalement s’effectue en 2 jours et demi. J’en ai un de moins !!! mais il m’était impératif  de me rendre à l’une des plus belles vallées au monde…

La Vale do Pati.
Au sommet des morros …

des vues panoramiques incroyables!!!
10 heures de marche par jour !!! lorsque l’on n’est pas habitué c’est dur pour les jambes. Un petit bain d’eau glacée s’impose…

avant une petite douche sous la cascade.

En fin de journée je pose mon sac pour m’installer dans un endroit de rêves..
Eh!!! je ne vais pas être bien ici pour passer la nuit ??

Ma dernière nuit en tente mais probablement la plus belle…

dans un tel cadre il faudrait être difficile pour ne pas apprécier.

Une corde à linge !!! non non !!! Une ligne électrique brésilienne !!!! 

Une autre bizarrerie de la nature: une allumette géante !! non c’est le travail des fourmis!!

Je continue ma remontée vers le Nord…
pour écrire un nouveau chapitre sur Chapada Diamantina

Le mirador de la Fumaça..

qui normalement est la cascade la plus haute du Brésil avec une chute de 400 mètres mais elle est asséchée et la petite piscine en contrebas n’est pas prête de se remplir. 
Pas de cascade mais une vue panoramique exceptionelle.

Je laisse le petit village de Guiné derrière moi; une route de terre rouge me conduit ..

vers les magnifiques grottes de Pratinha.
et ses eaux turquoises!!!

ALLEZ !!! encore un petit effort et un dernier tronçon de sable.
et me voilà au Morro do Pai Ignacio.

Un petit chorten de pierre pour marquer mon passage.
dans ce lieu incroyable!!!
OUF !!!! j’atteins Lençois la petite ville au coeur de Chapada Diamantina. Il était plus que temps !!!

car mon vélo ne tient qu’avec des bouts de ficelles et de chambres à air !! 

La transmission est complément usée si bien que j’avais peur de devoir terminer le voyage en bus !!!
Le pneu est usé jusqu’à la corde.
Le bilan matériel est lourd: deux paires de chaussures, 3 transmissions, sacoches et porte bagage avant cassés…..

avec 14 752 KMS de Lima à Fortaleza et 166 000 mètres de dénivelés positifs, ce n’est pas étonnant!!!
Enfin un peu de repos !!!! les doigts de pieds en éventail mais je n’y arrive pas !!!

Une dernière fois le drapeau de PLAN INTERNATIONAL va flotter au vent.

De Lençois / Salvador le trajet se fera en bus pour rejoindre la capitale de Bahia…
où m’attend Pedro le responsable de PLAN INTERNATIONAL.
et Fred l’un des responsables du projet PONTES PARA O FUTURO. ( ponts pour le futur).
Un programme de PLAN INTERNATIONAL mené auprès de 1200 jeunes pour faciliter l’accès à la vie professionnelle.

Belle rencontre avec une classe sur la place centrale de Salvador
un dernier plaisir pour moi celui de partager mon rêve avec ces gamins…

et de leur tendre la main.

A Fortaleza je pose définitivement mes sacoches.
L’aventure se termine avec une magnifique rencontre : celle de la famille Broseghini…
où j’ai reçu un accueil très chaleureux. Le voyage se termine en apothéose et comme toutes les belles rencontres celle-ci restera gravée à jamais. Merci à vous!!!

Voila quasiment 9 mois que j’ai commencé ce voyage; neuf mois que j’ai quitté la maison pour rejoindre le continent Sud Américain et continuer de vivre mon rêve. Ce voyage m’aura permis de remplir un peu plus mes sacoches de moments de vie très forts mais le bilan, je le dresserai plus tard. Il est temps de rejoindre l’autre côté de l’océan pour la France avant mon prochain départ en août : de la Bolivie jusqu’au Cap Horn.
A suivre…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Événement à venir
14.12.2018
Ceuta, Maroc
PLAN International
Facebook Google+ Google+ Google+