Baja California : Tijuana à San Ignacio
-

Après avoir effectué une pause de quelques mois en France, le besoin de reprendre la route se fait sentir. Depuis plusieurs années, je lorgne vers un petit bout de territoire mexicain, petit !! pas si petit, puisqu’il s’agit de la Baja Cafifornia, une péninsule entre le Pacifique et la Mer de Cortés.  Une traversée de 2500 kms nous attend. Eh oui ! nous car dans mes bagages, j’ai emmené mon père pour partager un peu de mon aventure.

A notre arrivée à Tijuana, nous sommes accueillis par Sandra qui nous hébergera et fera tout pour faciliter le début de notre voyage ;  quoi rêver de mieux pour débuter ce voyage à travers la Baja California.  Muchas gracias Sandra !!!

Tijuana, cette ville mexicaine frontalière de San Diego, a la réputation d’être l’une des villes les plus dangereuses du Mexique.

Heureusement il y a parfois des pistes cyclables mais qui ne vont pas bien loin et qui sont utilisées par les bus !!!!

A la sortie de Tecate, nous allons suivre la piste de la Baja Divide. Elle traverse toute la Baja California en évitant tous les grands axes routiers. C’est ce qu’il nous faut pour apprécier une nature fort contrastée…

L’aventure débute réellement à travers ces paysages désertiques.

Un cap symbolique est franchi avec la barre des 75 000 Kms …

Les kilomètres s’  accumulent pour La Petite Rose des Vents.

Nous grimpons dans la Sierra pour atteindre une altitude de 1400 m et nous sommes surpris …

de trouver des forêts de pins.

Les pistes de sable, de pierres et la chaleur épuisent l’organisme. A chacun son petit coin d’ombre…

pour se protéger de la chaleur écrasante du soleil…

car nous n’avons pas envie de venir compléter le rang !!!

Nous pédalons au coeur d’une région isolée où l’on ne rencontre que quelques ranchs ici ou là.

S’orienter sur les pistes de la Baja California est souvent compliqué, alors nous sommes contents lorsque l’on trouve un panneau, encore faut-il qu’il soit lisible !!!

Du sable sur des kilomètres, ou il est dur de progresser sans glisser et sans pousser le vélo.

Petit intermède dans notre descente de la Baja Divide ; nous arrivons à Ensenada, ville côtière au Sud de Tijuana ou…

j’ ai rendez -vous avec Axel pour donner une interview pour la radio Ponte Exa, afin d’y parler de mon voyage et surtout du projet avec la fondation PLAN INTERNATIONAL.

Nous passerons deux jours avec Axel pour découvrir cette ville.

et découvrir notamment les taquerias et ces fameux tacos mexicains de poissons ou crevettes. Hummm !!!!

Retrouvailles avec l’océan Pacifique et à présent nous longeons la côte rocheuse…

où viennent mourir les assauts des vagues.

Que ce soit ici ou au Sud du Mexique, les signes de pollution humaine sont visibles partout. Peu de respect pour la nature. Il faut tout de même savoir que les déchets humains sont la première cause d’inondations au Mexique…

Nous quittons la zone côtière pour rentrer vers l’intérieur du  pays, pour y découvrir une autre région…

que l’on appelle la Valle de Los Cirios.

Une vaste étendue désertique où,  sur des centaines de kilomètres,  quasiment personne ne vit.

En pédalant sur des pistes bordées de variétés de cactus en tout genre, on s’expose à se faire piquer ici ou là. Bon là, ce n’est pas douloureux !!!

par contre ici !!! aie aie !!!  il me faudra une pince pour le retirer !!!

mais  je préfère quand même la piqûre du cactus à celle de la mygale !!!

Cet étrange cratère n’est autre qu’un piège conçu par les fourmis pour attraper leurs proies qui glissent au fond du trou.

Un campement de rêves pour y planter mon hôtel Robens.

En parcourant la Baja California il ne faut pas louper les stations essence ; bon, pour nous, ce n’est pas trop le problème, car c’est plutôt celui de l’eau ;  il nous faut parfois en transporter 10 litres.

Il y a quelques restaurants routiers pour faire le plein de calories…

La diététique du sportif !!!!

Lorsque le vent souffle de dos, la vitesse s’en ressent et nous mangeons des kilomètres !!!

Des paysages grandioses …

où trônent majestueusement les cactus géants.

 parfois les cactus et les arbres adoptent des formes étranges !!

Bahia de Los Angeles

un endroit de rêve pour s’y poser et ….

se reposer quelques jours.

Nous allons en profiter pour effectuer une petite virée en Mer de Cortés ….

avec la famille H, une famille française qui traverse en camping- car le continent américain avec leurs quatre enfants !!! cela nécessite une sacrée organisation, entre la route, l’école au matin, l’intendance etc…

Au  large une multitude d’îles parsèment la baie.

Grand moment de vie et intense émotion lorsque nous nageons au coeur de la Mer de Cortès avec …

les requins baleines !!!!

des mastodontes qui mesurent jusqu’à 15 mètres !!!

Nous quittons cette baie des Anges pour une nouvelle traversée de la péninsule…

cette fois-ci par les pistes pour rejoindre San Borja et sa mission.

Dans l’ensemble la piste est bonne ….

mais il fait très chaud et Papa souffre d’une tourista !!! donc ce sera une étape galère pour lui.

Fin de journée, en Baja California où il est toujours facile de trouver un endroit pour bivouaquer.

Petite surprise au réveil, une double crevaison avant et arrière pas de jaloux !!

Voici le coupable !!!

Encore un effort …

pour arriver à une Mission franciscaine du XVIII éme siècle.

Il y a la piste et ses panneaux rudimentaires …

 

et la route asphaltée avec ses beaux panneaux mais beaucoup plus de trafic. Vous savez que je préfère de loin la piste mais il faut ménager mon père !!!

Traversée du désert de Vizcaino

Un peu plus loin,  c’est la Sierra de San Francisco….

qui nous mène à la Casa de Ciclista de San Ignacio où nous allons nous poser quelques jours pour recharger les batteries. Eh oui,  déjà 1200 Kms de parcourus depuis Tijuana et plein de souvenirs en tête. A présent…. cap vers le Sud de la Baja California.

A suivre …

 



Un commentaire

  • D\'ARRAS says:

    Espère que vous allez bien tous les deux et que la tourista de Christian est passée 😜.
    Bonne continuation 👍👍👍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Événement à venir
11.11.2018
Route vers le Portugal
PLAN International
Facebook Google+ Google+ Google+