A travers la Patagonie ( 71 434 kms )
-

Ecrire un blog en pédalant en Patagonie c’est compliqué; soit il n’y a pas internet ou internet est de très mauvaise qualité. Aujourd’hui, je suis content de reprendre la publication du blog.
La Union marque les retrouvailles avec mon ami Claudio mais aussi le début de mon entrée en Patagonie. Je peux dire à présent que c’est la ligne droite finale pour Ushuaia. Une ligne pas si droite que cela car il y aura de multiples traversées de Cordillère des Andes.

 

Merci Isabel pour ton accueil très chaleureux, ce fut un grand moment de retrouver 9 ans mon ami …
Claudio qui m’accompagnera une partie de mon parcours.
L’espace d’un instant j’ai troqué ma Petite Rose des Vents pour une moto…

 

mais qui porte son symbole !!!
Je me remets en route vers l’Argentine …

 

traversant des zones rurales où il n’y a que quelques estancias.

 

 

 

Voilà l’une des raisons pourquoi j’aime le moyeu Rohloff : Passer dans les hautes herbes aucun risque contrairement au dérailleur qui n’apprécierait pas.
OUPS !!! Je pensais en avoir fini avec la neige !!! voici ce que je vois lorsque je débute l’ascension du Paso Samoré pour me rendre en Argentine.Ce n’est pas très rassurant !!!

 

Au sommet pas de neige mais des arbres sans feuille et sans aiguille!!!

 

et des retrouvailles avec le froid.
A la frontière il y a plus d’un kilomètre de queue !!! pas de souci pour moi je me faufile …

 

rapidement pour admirer les magnifiques eaux turquoises du Lago Espero.

 

A Villa La Angostura, je retrouve mon ami Etienne avec qui j’ai voyagé au Canada il y a 4 ans !! Finalement ce monde est petit lorsque l’on est sur deux roues.

 

Je retrouve la Ruta 40 2000 kilomètres plus bas.

 

et les paysages de la Patagonie
Tantôt des espaces très ouverts …
tantôt des paysages de montagnes..

 

En route vers El Bolson ….
J’en prends plein les yeux . Ces paysages me font saliver et encore plus lorsque je vois …
 El cordero a la cruz . Mouton à la manière argentine !!! HUUUMM;

 

A El Bolson je retrouve mon ami Pablo … qui voyage depuis 15 ans autour du monde.
(www.pedalandoelglobo.com)

 

J’y rencontre aussi  Marisa de l’association  » Warmshower  » qui m’hébergera quelques jours à El Bolson.

 

Suite à cette pause il est temps de reprendre la route vers le Sud….

 

sur des pistes pas toujours très tendres avec le vélo.

 

Voici la manière de préparer mes haricots ou mes lentilles. Toute la journée ils restent dans une bouteille d’eau afin que le soir venu pour la cuisson ils soient bien tendres…
et voilà ce que cela donne. Pour un cycliste affamé c’est un repas de roi !!!

 

A la découverte du Parc de Los Allerces.

 

de sa Laguna Verde.

 

La Playa Del Francès…
Un endroit magnifique ….
où j’y retrouve « mon frère  » Jeronimo et sa famille, un an après l’Uruguay,  un moment de grandes émotions !!!.

Toute la famille se met à pêcher pour le repas …..
pour un résultat …… Ouais bon, je vais ouvrir une boite de sardines !!!!

 

Nous passerons 4 jours de vacances dans ce lieu paradisiaque propice au feu de camp
et au bon repas !!!! sans poisson !!!!
Heureusement que je me ballade toujours avec ma petite machette.

 

 

La route vers Futaleufu peut paraître tranquille mais pas avec certains abrutis qui roulent comme des fous !!!

 

Le danger vient des pierres !!!! heureusement là c’est le genou !!! parfois j’aurais eu envie de faire pareil pour qu’ils se rendent compte de ce que de c’est se faire caillasser ( ça ferait le bonheur de CARGL….)

 

Une nouvelle entrée au Chili. Ma peur est de me faire contrôler car il est interdit d’importer des fruits, des légumes, des produits laitiers et de la viande.

 

Aujourd’hui j’ai le droit au contrôle mais je n’ai rien à déclarer !!!

 

Allons découvrir cette partie de la Patagonie que je ne connais pas…

 

malgré la fatigue dûe à la lutte inégale contre un vent de face défavorable.
De l’eau pure et transparente coule de partout.

 

 

au coeur de cette vallée.

 

Tout serait parfait si l’on ne cadenassait pas les simples pâtures où je pourrais camper. Peut être la peur que l’on vienne voler de l’herbe!!!

 

 

 

Je retrouve la fameuse et célèbre Carretera Austral que j’ai parcouru il y a onze ans; le changement est impressionnant.

 

La route a été élargie à deux voies, la piste a régressé face à l’asphalt et le nombre de touristes a été multiplié par 10 !!!

 

mais si l’on prend parfois quelques variantes on peut apprécier …

 

le charme encore très sauvage de la Patagonie

 

Un bus qui sert d’arrêt de bus !!!

 

Je longe le fjord à la sortie de Puyuhuapi….

 

avant d’appuyer un peu plus sur mes jambes pour gravir la côte du Parc du Queulat.

 

La vitesse assez lente me permet d’apprécier les glaciers qui bordent les forêts.

 

Petit souvenir. Lors de ma première traversée de la Carretera Austral, je m’étais arrêté au kiosque pour manger de délicieuses pâtisseries, j’espérais en faire de même aujourd’hui mais malheureusement il est fermé.

 

Prochaine destination Coyhaique…

 

sur la route, je rencontre Gian Luca, un italien qui me donnera de précieux conseils sur la Terre de Feu.

 

C’est sûr je suis sur le bon braquet celui de la » » Liberté «  ».

 

Lors de la traversée du Chili, je n’irai qu’une seule fois dans un camping. Tente sur tente, ce n’est pas mon truc, je préfère ça …

Planter ma Robens en plein milieu de la nature. Ca c’est du grand luxe !!!

 

En compagnie de Pablo, je prends la direction …
du Lago General Carrera …

 

que nous traversons sur un bac…
pour Chile Chico où une autre aventure commencera.

Cette première partie de la traversée de la Patagonie aura été marquée par de nombreuses retrouvailles et un retour nostalgique sur la Carretera Austral 11 ans plus tard. Beaucoup de changements, un peu trop à mon goût et je trouve que la Patagonie a perdu de son authenticité. C’est pour cela que j’opte pour une petite variante via l’Argentine pour retrouver ce que j’aime.

A suivre ….



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Événement à venir
11.11.2018
Route vers le Portugal
PLAN International
Facebook Google+ Google+ Google+